mardi 22 mai 2007

AU FIL DE L'EAU(Prose)


Grâce à toute l'encre puisée aux lacs fertiles de vos rêveries féériques, le ru asséché devint alors rivière abondante. Il suffit au poète de s'asseoire sur sa berge et de goûter au plaisir de lire les mots qui doucement passent devant son coeur ému. Lorsqu'il a rempli son escarcelle de métaphores chatoyantes, il ne lui reste plus qu'à se rendre près de sa muse. Ensemble, ils vont chercher sur notre lyre les rimes justes qui réunies les unes aux autres viendront alimenter cette rivière afin qu'elle devienne un fleuve prolifique de douceurs où tous, vous venez à votre tour, pour y tremper vos plumes fécondes.Et c'est ainsi que cet affluent de pensées innombrables finit sa course magnifique dans un océan de lumières.J'aime cet idée de partage. Elle devrait régir le monde sans aucune faille. Pour que nous regardions tous dans la même direction. C'est pour cette raison que j'aime tant la poésie... Et les poètes !... Merci Hugo, Verlaine, Baudelaire, Desporte, Laforgue, Lamartine, Rimbaud, Coppée,....Il y en a tant... Je ne pourrai pas tous les citer.Merci aussi aux innombrables inconnus qui viennent grossir cette étendue de partage.Merci enfin à vous, chers membres, d'y participer avec votre humble serviteur, en y mettant autant d'enthousiasme et de passion.

Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète

Aucun commentaire: