dimanche 5 mai 2013

Femme De Mai Fais Ce Qu'il Te Plait



Femme de Mai que tu es belle...
Quand le printemps enfin se pare
Afin que nous puissions devenir spectateurs de ton si doux réveil
Que l’on soit près du sable au bord de l'océan,
En haut d'une montagne, au creux d'une vallée,
Ou bien sur les méandres d’un sentier étroit,
Ou bien encore au pied du terril d'une mine, même abandonnée.
Quand la saison d'hiver s'est laissé endormir,
Pour nous faire oublier les rigueurs des grands froids.

Femme de Mai que tu es belle...
Les ramures des arbres paraissent renaître
S'éveillant avec l’aube à la lumière clémente
La danse des rameaux chargés de doux bourgeons
Et quand nous voguerons tous aux rythmes de l'heure
Sous cette symphonie de nos mille évasions…
Ma plume de poète prendra l'air du temps
Pour chercher l'hirondelle qui bientôt nous arrive
Comme pour nous chanter la musique beauté qui égaie le printemps.

Femme de Mai que tu es belle...
En ce matin douceur, juste après mon réveil, 
Quand j'ai ouvert la porte donnant sur mon jardin
J'ai entendu les chants des petits compagnons qui me viennent du ciel
Ne piaillant pas de fain, ils sifflaient de bonheur au lever du soleil
Car l'horizon en feu nous écrivait l'effluve des fleurs printanières
Et les versets rieurs calligraphiés bonheur par ta belle écriture, Nature !
Celle de cette plume aux couleurs renaissance…
Dans cette cacophonie de couleurs éclatantes

Femme de Mai fais ce qu'il te plait !


Aucun commentaire: